En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies notamment pour réaliser des statistiques de visites, pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d'intérêts, ainsi que des services de partage et pour optimiser les fonctionnalités du site. Pour en savoir plus sur la protection de votre vie privée et paramétrer les traceurs.

Comment favoriser l'urbanisation des dents creuses?

Plusieurs outils existent pour répondre à cette question : la planification, une étude de gisement foncier ou encore les opérateurs fonciers.

Les dents creuses sont des parcelles non construites entourées par des terrains bâtis. Les politiques actuelles de renouvellement urbain préfèrent la densification des zones urbaines à la consommation d’espaces agricoles et naturels. L’urbanisation des dents creuses est un principe repris dans de très nombreux SCOT et doivent donc être pensé à l’échelle communale notamment dans le cadre des PLU.

 

Il convient dans un premier temps de repérer, par un diagnostic territorial, les zones concernées. Les zones doivent être non bâtis ou en cours de démolition et d’une certaine superficie (plus de 500m²).

 

Le principe de reconquête des dents creuses peut âtre inscrire dans le PADD du PLU comme une volonté politique de répondre aux impératifs du développement durable.

 

Pour la réalisation de projets sur ce type de parcelle, le maire peut procéder de plusieurs manières :


- il procède à un aménagement en acquérant lui-même le foncier par négociation, par préemption voire par voie d’expropriation ;


- il peut faire également appel à un opérateur qui pourra l’aider dans ces démarches et procéder au besoin  à des remembrements.

 

Accédez à une autre question :

Quelles sont les répercutions opérationnelles de la loi ALUR en matière de densification et stationnement et drive ? Quand ces mesures rentreront en vigueur ?

Nos adhérents