En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies notamment pour réaliser des statistiques de visites, pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d'intérêts, ainsi que des services de partage et pour optimiser les fonctionnalités du site. Pour en savoir plus sur la protection de votre vie privée et paramétrer les traceurs.

Le mot du président

Jean-Yves Flochon préside le CERF Auvergne-Rhône-Alpes depuis le 15 juillet 2015.

Il est Vice-président du Conseil départemental de l'Ain en charge de l’agriculture, de la ruralité, du territoire et de l’aide aux communes, Maire de Ceyzériat et Vice-président de la communauté d'agglomération du bassin de Bourg-en-Bresse.

Flochon.JPG

Le foncier est devenu, en quelques années, une préoccupation majeure pour les élus et les professionnels de l’aménagement et de la construction. La pression foncière, conséquence de l’attractivité de nos territoires, induit une véritable concurrence entre usages et une augmentation des prix du foncier. Ces effets sont particulièrement visibles sur notre agriculture et nos espaces naturels, premières victimes de l’urbanisation.

 

Dans ce contexte, les approches foncières en vigueur ne sont plus suffisantes pour relever les défis. La relative rareté du foncier aménageable, la nécessité d’investir plus fortement les fonciers de recyclage, les risques qui y sont associés exigent des acteurs concernés plus d’anticipation, d’opérationnalité et de mise en réseau que par le passé, surtout dans un contexte marqué par une stagnation des ressources publiques.

 

Ce constat a conduit un certain nombre d’acteurs rhônalpins incontournables du foncier et de l’aménagement à créer en 2009, à l’initiative du Président du Conseil régional, un pôle de compétences dédié au foncier, le Centre d’Echanges et de Ressources Foncières Rhône-Alpes. Unique en son genre, cette structure s’est vue attribuer deux missions essentielles : accompagner les collectivités locales dans leurs stratégies et interventions foncières, permettre le partage d’expériences et de bonnes pratiques entre les acteurs favorisant ainsi le développement d’approches innovantes.

 

Depuis sa création, le CERF a su créer une dynamique regroupant un nombre croissant de structures (Etat régional, collectivités, opérateurs fonciers, experts, ...). Cette montée en puissance s’est accompagnée d’une diversification des services proposés aux adhérents : outils d’aide à la décision pour les collectivités, appui juridique, ateliers professionnels, formations, méthodologies d’observation…

Nos adhérents